Qu'est-ce qu'une série ?

Publié le par stephen0711

1923 : acte de naissance du dodécaphonisme. 5 pièces opus 23 (n°5 Waltzer), Schoenberg

1950 : sérialisme intégral : gérer selon le principe de la série les autres paramètres que la hauteur

Qu’est ce qu’une série ?

On obtient une série en énonçant les 12 notes d’une gamme chromatique dans un certain ordre. C’est une sorte de mélodie de 12 sons, mais pas mélodique du tout, en ce sens qu’il est quasiment impossible de la chanter ou de la mémoriser. Tout repère est volontairement évité. Le principe de l’écriture sérielle est d’engendrer l’ensemble du matériau de l’œuvre par combinaisons de transformations simples de cette série :

    • La lire de droite à gauche

    • Remplacer les intervalles montants par les mêmes descendants

    • Transposer plus haut, plus bas

    • Répartir les notes dans les registres et entre les instruments


ON distingue :

  • goût du son complexe et de la morphologie sonore (Varèse) musique concrète

  • abstraction combinatoire (sérialisme intégral) qui trouvera avec l’électronique un outil


Après la musique sérielle, trois tendances :

  • tendance post-sérielle : le goût d’un ordre combinatoire sophistiqué et satisfaisant pour l’esprit. La « grande forme » doit être engendrée par une cellule qui se déploie ; Xenakis, série ST

  • priorité à l’écoute, au son, à une organisation formelle directement perceptible musiciens du GRM ; Xenakis, Metastaseis, Pithoprakta.

  • Des musiciens à la croisée de ces deux tendances : musique spectrale (Stockhausen, Stimmung) : musiciens d’écriture qui recherchent un son immédiatement perceptible, par des procédés combinatoires.

Commenter cet article